« Dis pas merci, c*nnard ! »

Je ne sais pas pour vous mais quand je suis sur mon vélo, je suis en permanence en train de hurler (ou de marmonner) « Dis pas merci, c*nnard !« . Cela peut paraitre vulgaire, je le concède mais vous avouerez que nous, cyclistes, on est un peu les oubliés de la route.

Parfois, je me demande si nous devrions nous excuser d’être sur la route…. Où est notre place ? Nous ne sommes pas obligés de porter un casque, on n’a pas de moteur, on est lent mais en même temps on ne marche pas. Eh oui, la vérité est que les trottoirs nous sont interdits mais on sent qu’on gène sur la route. Que ça soit les bus quand on emprunte leur voie qui est aussi la nôtre, (il ne faut pas l’oublier), les motards qui nous font des queues de poisson en permanence et les automobilistes qui n’ont aucune considération pour nous. En gros, on n’a pas de copain sur la route.
Une chose est vraie, c’est qu’il y a pas mal de cyclistes qui se croient tout permis, et que ça grille les feux, que ça prend des sens interdits… MAIS ! Nous ne sommes pas tous comme ces gens et on nous doit le respect (un peu parfois…).

SHOOTINGCOACH

Pourquoi tout ce laïus?  Parce que dès que je prends mon vélo, je constate qu’il y a deux cas hyper fréquents de « je te méprise sale cycliste, tu te devais de faire cela et donc tu peux crever pour que je te dise merci ». Il doit y avoir un code de la route spécial qui empêche les gens de dire merci à un cycliste et en particulier dans deux situations :

SHOOTINGCOACH
1 – Tu laisses traverser un piéton :
J’imagine parce qu’on n’est pas motorisé qu’on a le temps, on se doit de laisser passer la terre entière même quand le feu est vert ! Donc on freine comme un malade au risque de passer par dessus le vélo. Et on a quoi comme réponse ? LE MÉPRIS ! Là, j’ai envie de jeter mon vélo au sol et de hurler sur la personne en lui demandant SI DIRE MERCI ÇA LUI ÉCORCHERAIT SA PETITE TETE DE FOUINASSE !
Au lieu de ça, je peste seule sur mon vélo.

SHOOTINGCOACH

2 – Tu te décales pour laisser passer une voiture.
Tu frôles les rétroviseurs pour être sympa mais visiblement c’est normal… MAIS NORMAL EN QUOI P*TAIN ? A chaque centimètre tu risques de perdre un coude pour que môssieur et sa boite à pollution passe son gros boule, mais c’est normal et pourquoi dire merci ? Bah oui, tu es un cycliste donc tu dois laisser passer les rois de la route… les rois du BIDON (d’essence) ouais !

Alors, cher petit lecteur, si toi aussi tu passes quand le feu piéton est rouge et qu’un vélo freine pour te laisser passer, tu peux lui dire « merci » ça lui fera plaisir ou si tu es un automobiliste et que tu vois qu’une gentille personne met en péril tout son flanc droit pour que tu puisses passer, tu peux lui faire un petit signe de la main, ça lui remplira le coeur d’amour.

Merci de votre attention.

Publié dans Conduite | Marqué avec , , , | Un commentaire

Le code, le 28 juillet, ENFIN.

code

Souvenez-vous, c’était en 1982, avec LaFille nous lancions ce blog pour accompagner notre permis de conduire. On y croyait, on était persuadé qu’on bouclerait ça en 4 jours, les doigts dans le nez ! FACILE.

En vrai non, ça n’était pas en 1982, mais il y a un peu plus d’un et demi. Ce qui fait quand même un peu long vous en conviendrez.

Des semaines, que dis-je, des mois, que chaque soirée ou verre avec des amis est ponctué d’un vilain « ALORS LE CODE ÇA AVANCE », et depuis  des mois, nous répondons « HA HA non ». En baissant les yeux, la voix tremblante.

Parce qu’on est des faignasses, parce qu’on a eu autre chose à faire, parce qu’on ne sait pas comment s’y prendre, parce qu’on est nuls.

MAIS, comme on est bien accompagné, chez Edukar ils nous foutent un petit coup de pression et ils nous ont inscrit à l’examen du code, ce sera le 28 juillet qui arrive, ça nous fout un chouette coup de pression, mais promis cette fois, on va s’y mettre, et on va assurer.

On y croit ok ?

Publié dans Permis | Marqué avec | Laisser un commentaire

La Formule 1 est-elle en panne ?

Au de la de ma petite madeleine de Proust électrique dont je vous ai parlé la dernière fois, aujourd’hui j’avais envie d’échanger avec vous autour de la Formule 1.

Dans un premier temps, à propos de la règle de cette année qui veut que les coureurs aient leur permis de conduire pour prendre le volant d’une monoplace et prendre part au championnat du monde de F1. Je sais que cette acte est old, mais comme je parle globalement peu de F1, c’était l’occasion ou jamais…

redbull-RB10-pilotes-e1419244979692

Cette règle a été effective pour le Grand Prix d’Australie, le 15 mars dernier. Vous ne trouvez pas cela surprenant que jusque là, le petit papier rose (ou la carte) n’ait pas été nécéssaire ? Après, oui, on va repenser aux 5 titres de champions du monde de Fangio qui roulait sans permis, oui, on relativise mais quand même… Le killer de moteur n’a eu son permis que 3 ans avoir pris sa retraite.

Alors, cette règle était-elle nécessaire ou était-ce juste une petite idée pour faire parler de la discipline ?

Mon deuxième point F1 portera justement sur ce manque de communication et d’éclat de ce sport depuis quelques années.

Je ne sais pas si vous partagez mon avis mais je ne sens plus la même effervescence autour du championnat. Même dans ses heures les plus sombres, avec le grave accident de Jules Bianchi, les actualités n’ont que très peu traité de cette triste nouvelle. La F1, victime d’un désintérêt massif ? C’est moche quand un futur champion connait un destin aussi tragique. Il méritait que la France s’intéresse à lui, il était fier de rouler pour nous.

bianchi

Je me revois enfant avec mon papa, il suivait ces courses folles tous les dimanches, puis progressivement après le déjeuner, les gens venaient se réunir devant la télé à ses côtés pour observer ces courses poursuites. Nous étions tous, jeunes et moins jeunes, fan de bolides ou pas, happés par la symphonie des moteurs.

Désormais, la Formule 1 est en perte de vitesses alors que des talents tricolores sont bien là. Je ne sais pas si c’est notre esprit écologique qui condamne cette surconsommation d’essence, si on a décroché au changement de chaine, si la discipline manque de figures emblématiques mais globalement, la Formule 1 en 2015 tourne au ralenti.

Alors, selon vous, que devraient faire les écuries et les organisateurs de grand prix pour redonner ses lettres de noblesse à la F1 ?

Publié dans Qu'en pensez-vous ? | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Ma première voiture

Si dans les faits je lutte pour passer mon permis de conduire, en réalité, j’ai eu ma première voiture très jeune. A 7 ans (ouais bébé !). Mon premier bolide fut un lot remporté par ma maman à la Roue de la Fortune.
Quand certains roulaient en 2 CV, moi j’étais dans ma monoplace Ferrari.

ferrari

Était-ce un signe ? Vais-je conduire des voitures électriques toute ma vie ? Si ça pouvait être une Tesla plutôt qu’un cercueil à moteur qui ne nécessitent pas le permis ça serait mieux quand même… Continuer la lecture

Publié dans Actu | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Ne fais pas aux vélos ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse

Et pourquoi je ne vous parlerais pas de Bernardo ici ? Pour ceux qui ne le connaissent pas, Bernardo, c’est mon vélo. Mon amour à deux roues qui est toujours là quand j’ai besoin de faire des balades loin des gens.

IMG_Bernardo

Si globalement je circule beaucoup sur des petits chemins, loin des gens justement, je l’utilise aussi pour aller faire mes commissions, un peu comme un scooter où mes jambes seraient le moteur. Donc en vrai, mon petit vélo, il va partout, même dans les RER quand je veux pédaler dans les rues de la capitale.

Je ne vais pas revenir sur le plaisir de rouler pendant des kilomètres, c’est ma passion et j’adore découvrir la ville avec ce regard nouveau. Je vous l’assure, faites le test, descendez de votre voitures si vous êtes motorisés, descendez du trottoir si vous êtes un modeste piéton comme moi. BREF ! Enfourchez un vélo et partez à la conquête de la ville !

Bernardo

C’est justement dans mes phases de conquêtes citadines que j’ai pu réaliser que les automobilistes n’étaient pas tous des génies.

Si on peut les féliciter d’avoir réussi à obtenir le diplôme que je galère tant à avoir, leur mérite s’arrête certainement ici. Avant de me prendre le Syndicat des Automobilistes Qui ne Remettent Jamais en Question, le SAQRJQ, sachez que je ne vais pas parler de TOUS les automobilistes, comme dans tout, il y a des exceptions. Et les exceptions sont rares… Mais bon…

Bernardo

Après cette intro (un peu longue vous l’accorde) j’ai envie de vous parler de la cohabitation entre les vélos et les voitures sur le bitume.

Nous, cyclistes, avons très mauvaise presse auprès des gens qui souhaitent polluer la ville pour faire 1km. Nous ne respectons pas le code de la route, nous roulons n’importe comment, nous avons même l’impression que la ville nous appartient. Si on écoute les gens qui se croient hyper puissant au volant de leur Multipla, les cyclistes sont tous des connards. AHAHAH mais quelle violence !

Bernardo

Aujourd’hui, j’ai envie de rétablir une petite vérité, non, tous les cyclistes ne sont pas débiles et oui, parfois chers automobilistes, vous êtes un peu idiots et je vous déteste.

Quand ?

Pour vous aider et illustrer ce qu’on endure quotidiennement, je vais vous faire la listes de 10 commandements à ne pas faire subir aux deux roues :

  • Ouvrir sa portière sans voir qu’un vélo débarque
  • Serrer à droite quand vous roulez près des voitures garées
  • Stationner sur les voies de bus
  • Croire que les pistes cyclables sont des places de stationnement
  • Tourner sans regarder et ne pas voir qu’un pote de Bernardo est à votre droite
  • Klaxonner parce qu’on avance pas assez vite dans une rue qui fait 1m50 de large et donc on peut pas se rabattre (oui, la route est pour tous)
  • Ne pas remercier le cycliste qui se rabat pour vous laisser passer
  • Mater et être lourd quand il y a une fille sur un vélo
  • Penser que tous les cyclistes sont des connards
  • Croire que les routes sont réservées aux automobilistes

Pour ma part, je sais que je suis une grosse rageuse qui insulte facilement les gens quand je fais du vélo mais je ne mets pas la vie des autres en danger, je respecte le code de la route, enfin, de ce que j’en connais et j’essaie autant que faire ce peut de ne pas ennuyer les automobilistes. Eh oui, j’ai conscience que la route appartient à tout le monde.

Alors, s’il vous plait, quand vous êtes au volant de votre bolide, repensez à cet article et détendez-vous.

Publié dans Actu | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Top Gear France, on en pense quoi ?

Hier soir, RMC découverte diffusait le premier numéro de Top Gear France. Pour être complètement honnête avec vous, j’ai su que le programme débarquait grâce aux copains d’Auto Plus puisque globalement je ne regarde pas RMC Découverte et que la promo de l’emission est restée plutôt discrète.

TOP GEAR FRANCE

Trêve de considération de Fille qui fait de la com, venons en aux faits : AVONS NOUS KIFFÉ DEVANT TOP GEAR ?

Mes points « oui bon, là il va falloir faire mieux les gars »

– des textes trop écrits
– deux émissions de suite… Pourquoi ?
– l’agencement du plateau et du public, je sais que ça fait partie de l’ADN du programme mais je n’adhère pas au truc « venez faire la ronde autour de nous »
– le manque de fil conducteur (palamshiiiii !), parfois on a l’impression que ça part un peu dans tous les sens, voire, en tête à queue

Mes points « roh, ça, c’est malin »

– le côté décalé du programme
– le choix des voitures
– un programme qui change et qui arrête de se prendre au sérieux (serions-nous en train de nous éloigner enfin du ton suffisant de Turbo ???)
– les challenges proposés que ce soit aux animateurs qu’aux invités.

 

TOP GEAR FRANCE

Mais au delà des plus et des moins, j’ai envie de revenir sur un point essentiel du programme : il n’y a pas de « vedettes » juste des passionnés de « bagnoles » comme ils osent appeler les voitures à de multiples reprises. Parce que oui, le GROS point positif c’est qu’ils nous donnent l’impression de kiffer devant les modèles. Nous ne sommes pas là pour dire « ouuuuh, je trouve le cuir de cette AMG un peu trop rigide et j’aime pas trop ce beige, je l’aurais choisi un peu plus clair ». Eh non… Souvent, les mecs qui parlent de voitures à la télé oublient que leurs spectateurs ne pourront JAMAIS se payer les voitures que eux prennent plaisir à critiquer. Pendant quelques heures, j’ai aimé regarder des enfants conduire des voitures de rêves.

TOP GEAR FRANCE

Bref, je ne vais pas m’amuser à comparer la version US, UK ou autre, parce que sincèrement on s’en fout. Nous sommes juste devant une émission qui casse les codes des programmes qui font #Vroum en France.

Pour résumer, j’ai passé un bon moment et je pense que discrètement Top Gear va devenir mon rdv hebdo du mercredi. De là à garder les deux émissions de suite, je n’en suis pas certaine mais le prime c’est une demie-certitude.

Merci RMC et Top Gear de dépoussiérer ce monde de l’auto !

 

P.S. Et quand une émission sur les voitures ose mettre une i8 sur ses photos de promo, on ne peut que valider.

Publié dans Actu | Marqué avec , , | 3 commentaires