Ne fais pas aux vélos ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse

Et pourquoi je ne vous parlerais pas de Bernardo ici ? Pour ceux qui ne le connaissent pas, Bernardo, c’est mon vélo. Mon amour à deux roues qui est toujours là quand j’ai besoin de faire des balades loin des gens.

IMG_Bernardo

Si globalement je circule beaucoup sur des petits chemins, loin des gens justement, je l’utilise aussi pour aller faire mes commissions, un peu comme un scooter où mes jambes seraient le moteur. Donc en vrai, mon petit vélo, il va partout, même dans les RER quand je veux pédaler dans les rues de la capitale.

Je ne vais pas revenir sur le plaisir de rouler pendant des kilomètres, c’est ma passion et j’adore découvrir la ville avec ce regard nouveau. Je vous l’assure, faites le test, descendez de votre voitures si vous êtes motorisés, descendez du trottoir si vous êtes un modeste piéton comme moi. BREF ! Enfourchez un vélo et partez à la conquête de la ville !

Bernardo

C’est justement dans mes phases de conquêtes citadines que j’ai pu réaliser que les automobilistes n’étaient pas tous des génies.

Si on peut les féliciter d’avoir réussi à obtenir le diplôme que je galère tant à avoir, leur mérite s’arrête certainement ici. Avant de me prendre le Syndicat des Automobilistes Qui ne Remettent Jamais en Question, le SAQRJQ, sachez que je ne vais pas parler de TOUS les automobilistes, comme dans tout, il y a des exceptions. Et les exceptions sont rares… Mais bon…

Bernardo

Après cette intro (un peu longue vous l’accorde) j’ai envie de vous parler de la cohabitation entre les vélos et les voitures sur le bitume.

Nous, cyclistes, avons très mauvaise presse auprès des gens qui souhaitent polluer la ville pour faire 1km. Nous ne respectons pas le code de la route, nous roulons n’importe comment, nous avons même l’impression que la ville nous appartient. Si on écoute les gens qui se croient hyper puissant au volant de leur Multipla, les cyclistes sont tous des connards. AHAHAH mais quelle violence !

Bernardo

Aujourd’hui, j’ai envie de rétablir une petite vérité, non, tous les cyclistes ne sont pas débiles et oui, parfois chers automobilistes, vous êtes un peu idiots et je vous déteste.

Quand ?

Pour vous aider et illustrer ce qu’on endure quotidiennement, je vais vous faire la listes de 10 commandements à ne pas faire subir aux deux roues :

  • Ouvrir sa portière sans voir qu’un vélo débarque
  • Serrer à droite quand vous roulez près des voitures garées
  • Stationner sur les voies de bus
  • Croire que les pistes cyclables sont des places de stationnement
  • Tourner sans regarder et ne pas voir qu’un pote de Bernardo est à votre droite
  • Klaxonner parce qu’on avance pas assez vite dans une rue qui fait 1m50 de large et donc on peut pas se rabattre (oui, la route est pour tous)
  • Ne pas remercier le cycliste qui se rabat pour vous laisser passer
  • Mater et être lourd quand il y a une fille sur un vélo
  • Penser que tous les cyclistes sont des connards
  • Croire que les routes sont réservées aux automobilistes

Pour ma part, je sais que je suis une grosse rageuse qui insulte facilement les gens quand je fais du vélo mais je ne mets pas la vie des autres en danger, je respecte le code de la route, enfin, de ce que j’en connais et j’essaie autant que faire ce peut de ne pas ennuyer les automobilistes. Eh oui, j’ai conscience que la route appartient à tout le monde.

Alors, s’il vous plait, quand vous êtes au volant de votre bolide, repensez à cet article et détendez-vous.

Publié dans Actu | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Top Gear France, on en pense quoi ?

Hier soir, RMC découverte diffusait le premier numéro de Top Gear France. Pour être complètement honnête avec vous, j’ai su que le programme débarquait grâce aux copains d’Auto Plus puisque globalement je ne regarde pas RMC Découverte et que la promo de l’emission est restée plutôt discrète.

TOP GEAR FRANCE

Trêve de considération de Fille qui fait de la com, venons en aux faits : AVONS NOUS KIFFÉ DEVANT TOP GEAR ?

Mes points « oui bon, là il va falloir faire mieux les gars »

– des textes trop écrits
– deux émissions de suite… Pourquoi ?
– l’agencement du plateau et du public, je sais que ça fait partie de l’ADN du programme mais je n’adhère pas au truc « venez faire la ronde autour de nous »
– le manque de fil conducteur (palamshiiiii !), parfois on a l’impression que ça part un peu dans tous les sens, voire, en tête à queue

Mes points « roh, ça, c’est malin »

– le côté décalé du programme
– le choix des voitures
– un programme qui change et qui arrête de se prendre au sérieux (serions-nous en train de nous éloigner enfin du ton suffisant de Turbo ???)
– les challenges proposés que ce soit aux animateurs qu’aux invités.

 

TOP GEAR FRANCE

Mais au delà des plus et des moins, j’ai envie de revenir sur un point essentiel du programme : il n’y a pas de « vedettes » juste des passionnés de « bagnoles » comme ils osent appeler les voitures à de multiples reprises. Parce que oui, le GROS point positif c’est qu’ils nous donnent l’impression de kiffer devant les modèles. Nous ne sommes pas là pour dire « ouuuuh, je trouve le cuir de cette AMG un peu trop rigide et j’aime pas trop ce beige, je l’aurais choisi un peu plus clair ». Eh non… Souvent, les mecs qui parlent de voitures à la télé oublient que leurs spectateurs ne pourront JAMAIS se payer les voitures que eux prennent plaisir à critiquer. Pendant quelques heures, j’ai aimé regarder des enfants conduire des voitures de rêves.

TOP GEAR FRANCE

Bref, je ne vais pas m’amuser à comparer la version US, UK ou autre, parce que sincèrement on s’en fout. Nous sommes juste devant une émission qui casse les codes des programmes qui font #Vroum en France.

Pour résumer, j’ai passé un bon moment et je pense que discrètement Top Gear va devenir mon rdv hebdo du mercredi. De là à garder les deux émissions de suite, je n’en suis pas certaine mais le prime c’est une demie-certitude.

Merci RMC et Top Gear de dépoussiérer ce monde de l’auto !

 

P.S. Et quand une émission sur les voitures ose mettre une i8 sur ses photos de promo, on ne peut que valider.

Publié dans Actu | Marqué avec , , | 2 commentaires

C’est reparti.

Je veux avoir une vie d’adulte normale. Je veux donc mon permis de conduire. Maintenant ! Si j’ai trainé l’année dernière, cette fois-ci je m’y remets à fond. Fini la glande, bonjour le volant.

coursouidrive

La semaine prochaine sonne le retour de l’inscription pour enfin avoir la petite carte magique qui va me permettre de conduire le bolide de mes rêves (si Bugatti souhaitait me faire un cadeau pour mes 30 ans…).

Je vais donc modifier mon approche par rapport à mon échec cuisant de ma première tentative.

Voici mes 10 règles pour réussir ma mission permis de conduire :

  • Trouver un code de la route tout petit qui sera toujours dans mon sac et que je pourrai lire
  • Télécharger une app qui me motivera enfin
  • M’intéresser encore plus aux voitures
  • Faire de la conduite accompagnée avec OUIDRIVE pour accompagner la pratique à la théorie
  • M’imposer 1 exercice de code par jour
  • Faire des codes blancs toutes les semaines
  • Aller à l’auto-école au moins tous les 10 jours
  • M’inviter dans les voitures des gens et leur poser des questions
  • Faire encore plus de vélo pour être sur la route
  • Me faire une liste de week-ends où je pourrais aller en voiture

Si avec tout ça je ne m’en sors pas, je ne sais plus quoi faire. Si vous avez des conseils pour rendre la chose moins rébarbative, je prends !

Publié dans Permis | Marqué avec | Laisser un commentaire

En route pour Genève

Ça y est, l’automobile passe à l’heure suisse avec le Salon International de l’Auto et Accessoires de Genève.

Nos flux RSS se blindent d’annonces et de lancements produits. QUE DE SCOOPS !

Fluxgeneve

Mais avec tout ça, je me pose quand même quelques questions… Je ne sais pas vous mais toutes ces annonces « exclusives » alors que les moquettes ne sont pas finies d’être posées dans les allées, ça me laisse perplexe toutes ces annonces. On va parler de quoi pendant 10 jours ? Allons-nous nous contenter de photos d’hôtesses jusqu’au 15 mars ?

Tous les sites auto et tous les constructeurs y sont allés de leurs scoops mais alors, pourquoi nous irions à Genève ?

salon-auto-geneve-2015

J’ai eu la chance d’être plutôt active sur le Mondial de l’automne dernier mais je n’ai eu ce sentiment de réchauffé avant même la cuisson pour Paris. On avait du scoop pendant l’ensemble du salon, on avait du rêve et de la folie. (j’ai presque aimé me lever à 4h50 pour le premier jour presse).

Pour Genève, je suis juste dégoutée de pas y être pour voir les Aston Martin mais surtout pour enfin voir les Bugatti qui étaient les grandes absentes parisiennes. Ma jalousie se limite à ça de devoir rester à Paris.

Aston camouflées

Mais vous, comment sentez-vous ce salon de l’Auto de Genève, vous fait-il rêver ? Moi, je vais le suivre depuis mon canapé avec une Vodka Martini en bavardant avec LeChatdelaCom. Bon… Si Bugatti pouvait avoir pitié de moi, je veux bien une rencontre privée avec La Finale.

Publié dans Actu | Marqué avec , , , | Un commentaire

Et la voiture de l’année 2014 est…

… LA JAGUAR XE !

Eh oui, c’est la petite starlette qui a réussi à se distinguer.

Si certain trouvent ce choix un peu hallucinant, sachez que les constructeurs ne pouvaient pas inscrire un modèle dont le tarif était supérieur à 55.000€ et ce pour éviter toute injustice.

Je suis assez heureuse de ce choix puisque que la Jaguar XE était dans mon TOP 2 avec l’Opel qui a lamentablement échoué très tôt dans la compétition.

jaguarXE

Alors, pourquoi on l’aime cette petite Jag’ ? Tout d’abord, il y a sa carrosserie aluminium, ses phares avant en forme de J, ses formes sportives mais rassurantes, le bruit de son moteur, son capot qui la rend tellement majestueuse… Elle est au top !

Elle mérite sa place de grande gagnante en proposant une allure originale et une véritable identité travaillée.

Je vous laisse avec une petite vidéo de mon fantasme à 4 roues :

 

Publié dans Voiture | Marqué avec , | Laisser un commentaire

La première leçon

Non, je n’ai toujours pas mon code mais j’ai eu ma première heure de conduite.
Mais j’ai voulu tester service de deux partenaires d’Edukar, l’auto-école où je suis inscrite, à savoir Roadéo qui est un service de location de voitures à double commande et OUIDRIVE, une association qui fait se rencontrer formateurs bénévoles et élèves souhaitant apprendre la conduite. Le résultat fut plutôt cool.
En route, je vous raconte. !
RDV dans le parking des Ternes. Pour l’occasion, c’est le fondateur de l’association OUIDRIVE qui m’a donné le cours himself ! On a la classe ou on l’a pas…
ouidrive
J’admets que ce moment où je me suis retrouvée devant le volant m’a un peu fait peur. VOIR TRÈS BEAUCOUP ! J’ai pris conscience des dangers liés à la route. C’est certainement bête et complètement parano mais les volumes d’une voiture quand on est au volant changent du tout au tout. Certes, je ne suis pas très grande mais là, j’avais vraiment le sentiment d’être minuscule. J’ai également réalisé que conduire ce n’est pas si simple que ça, il y a tellement de choses à contrôler, à gérer en même temps. Je ne suis pas certaine d’avoir assez de neurones pour devenir une conductrice. L’embrayage, le passage des vitesses, le contrôle de sa vitesse, les rétros, les phares, le volant, tout ça, c’est quand même beaucoup pour un esprit aussi simple que le mien.
Mais au final, je ressors hyper motivée. Mettre en pratique tout ce que j’ai appris a rendu la conduite plus concrète pour moi. Ça m’a énormément motivé à me replonger dans mon livre de code et passer l’examen au plus vite.
coursouidrive
Si j’ai vu en cette voiture une possible arme de destruction, j’y ai vu aussi de la liberté. Je suis pas contre prendre le métro, le RER, le vélo mais là, je me voyais sur la route pour partir à la plage. Je me suis fait mon film et c’était plutôt bien de rêver… Oui, j’ai eu le temps de rêvasser puisque choisir de prendre une heure de conduite un soir à 18h place des Ternes, ce n’était pas l’idée du siècle. Fatalement, je n’ai pas pu faire de pointe à 150km/h puisque j’ai été coincée dans les bouchons parisiens mais c’était tout de même très impressionnant. Comment anticiper la réaction des automobilistes ? S’assurer qu’aucun piéton ne se retrouve sous les roues de la voiture…
D’ailleurs, depuis cette heure de conduite, j’ai l’impression d’avoir changé d’attitude en tant que piéton avec les automobilistes, j’arrête de passer n’importe comment.
Si je reviens à la conduite en tant que telle, j’ai apprécié que la voiture soit équipée d’une double commande. J’imagine les élèves qui apprennent dans la voiture familiale qui doivent tout gérer, et bien, ils m’impressionnent, je ne sais pas comment ils font. C’était quand même très agréable de pouvoir compter sur mon « formateur ». Donc je pense que mes prochaines heures d’élève « car free » se fera certainement avec Roadéo encore. Et puis, n’ayant pas de proche pouvant m’apprendre à conduire, je vais continuer de faire appel à OUIDRIVE, j’ai besoin d’ajouter du concret dans mon apprentissage. Vivre les choses sur le terrain est un manière bénéfique pour la compréhension et la mémorisation.
J’espère donc pouvoir accélérer le processus de l’obtention de mon permis de conduire et vous raconter prochainement mon premier road trip en direction de la mer !
Publié dans Conduite | Marqué avec , , | Un commentaire