code

Sous un article un peu plus bas, un commentateur nous conseille de faire preuve de régularité quand on passe le permis de conduire.
Honnêtement, depuis plusieurs semaines, comme dirait Valérie Damidot, je ne lâche rien. J’ai révisé le règles et les panneaux tous les jours, vraiment tous les jours. Et depuis quelques temps, j’enchaîne les examens blancs, les uns après les autres, sur mon iPad.

Cela dit j’ai toujours le problème, je fais toujours entre 12 et 19 fautes la première fois que je teste un examen (ensuite je le repasse, jusqu’à ce que je fasse moins de faute, en essayant d’apprendre mes erreurs). La plupart du temps, le gap entre les « 5 fautes » et les « 14 fautes », c’est au moins 7 ou 8 trucs complètement fourbes, qui sont clairement sujettes à débat.

Je vais vous donner un exemple tout bête. Régulièrement, le truc me parle de la voie de gauche ou de la voie de droite, alors qu’il y’a trois voies. Les tests de code semblent considérer que si je suis suis la voie de droite, la voie du milieu est « la voie de gauche ». Mais alors la troisième qui est TOUT A GAUCHE, c’est quoi ? La voie de gauche-gauche ?
Des trucs comme ça y’en a tout plein, comme le truc de « là, est-ce que vous utilisez votre avertisseur ? », en général je préfère répondre non, parce que j’ai bien compris que c’était mal, sauf que là le correcteur me dit « AH OUAIS MAIS NON au fond tout en haut de la photo y’a une voiture de 4 pixels de haut qui est un peu sur la ligne blanche FAUT FAIRE GAFFE et klaxonner sinon LE MEC IL VA PEUT ETRE ECRASER UNE FAMILLE DE LAPINS NAINS ». J’exagère un peu, mais certaines questions sont vraiment vicieuses.

Vous êtes pas d’accord ?
Du coup j’ai un peu hâte du moment où j’arriverai à faire moins de 5 fautes du premier coup, en anticipant les questions fourbes.

Articles sur le même type de sujet

le 02/11/2013 à 15:03 | 1 commentaire
Tags :


Jean le 5 novembre 2013 à 9 h 10 min

Selon moi c’est cette régularité qui te permet de comprendre la logique des questions et de répondre en fonction (au détriment de la logique commune parfois). Plus simple à dire qu’à répondre certes.
Pour l’histoire des voies, leur position se définit selon ton véhicule. Celle qui est directement à ta gauche, où que tu sois, c’est la voie de gauche. Peu importe qu’il y en ait 12 encore plus à gauche puisqu’on considère que tu ne vas pas faire une embardée de 3 voies dans une conduite normale, donc une voie après l’autre. Même principe pour la voie de droite (mais on la considère souvent comme la voie la plus à droite, surtout sur les voies rapides, vu que c’est la voie « idéale », celle où tout le monde serait dans une circulation fluide et aux vitesses indiquées. ça dépend aussi de la situation donc)
C’est un peu comme les directions qu’on t’indique quand tu conduis : on te dis « tout droit » parce que tu restes sur la voie principale, alors qu’en vrai cette voie principale fait un coude à 90°… C’est perturbant au début mais tu te rends rapidement compte que ça simplifie les choses dans beaucoup de situations.

Nom: 
Email: 
URL: 
Commentaire: