Moi, Pilote de Drift!

Deuxième visite au Mondial de l’automobile saison 2010 ! Cette fois-ci, je viens pour un baptême du feu : session de drift sur une Audi A1 entre les mains d’un vrai pilote ! Je peux vous dire que ça décoiffe ! Je vous impressionne ? Non seulement, je sais ce qu’est le drift – une discipline dont vous ne connaissez probablement même pas le nom – mais en plus j’ai testé ! Je vous l’accorde, il s’agit d’un mot un peu « pro » ; la preuve, ce sont les journalistes de la rédaction d’autoplus.fr qui me l’ont appris ! Il y a encore quelques heures je ne savais, certes, pas ce que c’était, mais le savoir c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale ! Mais revenons-en au drift ! Il s’agit donc d’une discipline ultra dangereuse, comme vous pouvez l’imaginer, que j’ai pourtant eu le cran d’essayer ! Ne vous dépréciez pas, tout le monde ne peut pas avoir le courage de faire un sport automobile qui se pratique sur une piste de course, avec un pilote qui ne conduit presque uniquement en dérapage. On arrive à fond la caisse dans les tournants, il pile, serre le frein à main et, hop, on tourne… pardon, on dérape ! Pour que vous vous visualisiez bien la scène, je vais simplement vous traduire le mot « drift » qui signifie…. « glissade » ! Le ton est donné ! Attachez vos ceintures, le coureur est jugé sur la vitesse, l’angle d’attaque, la méthode et le style plutôt que sur la rapidité.

Le pilote, plutôt détendu...

J’arrive donc pour mon initiation de drift ; soit, à mes yeux, comment perdre le contrôle de son véhicule sans se prendre un mur ! Inutile de vous préciser que je suis ultra relax ! Je monte donc à bord du bolide, je boucle ma ceinture et GO ! Le pilote, détendu, semble avoir l’Audi bien en mains et se prend soudainement pour Spiderman… en roulant sur un mur! La voiture est quasiment à la verticale ! Je pourrais presque toucher le sol avec ma main. J’ai l’étrange sensation d’être dans une « boîte à meuh » : si on se retourne ce sera beaucoup plus drôle pour les spectateurs… donc on va le faire ! Autant vous dire que entre l’Audi qui s’avère être la batmobile et Pauline d’autoplus.fr qui me lance juste avant de monter dans l’Audi: « A Bruxelles, y a une voiture qui s’est retournée en faisant ça! », aucune de raison de stresser! Heureusement, j’aime les montées d’adrénaline !

Position Spiderman !!

Perpendiculaire au sol, je vous assure ça fait un drôle d'effet !

Finalement, le pilote finit par se lasser de jouer les Spiderman, je vais pouvoir souffler un peu ! Ah non, en fait, pas le temps pour la détente, le pilote se prend maintenant pour Speedy Gonzales ! Concours de vitesse et de frein à main! Pour la première fois de ma vie, j’expérimente le tournant-dérapage-frein à main, précédé d’une arrivée à toute blinde dans le tournant, avec si possible l’impression de se prendre le mur qui se rapproche dangereusement de la voiture ! Plus que le dérapage (qui ne me paraît pourtant jamais contrôlé), le sentiment d’aller s’écraser comme du papier toilette mouillé contre le mur est apocalyptique ! Je n’ai qu’une envie, c’est crier « attention, DANGER!!! », mais ayant un minimum de fierté, je préfère me dire que Speedy Gonzales est un pilote expérimenté qui ne craint rien. Après tout, c’est ça le drift! Donc, hors de question de passer pour une poule mouillée, je me suis contentée de jouer mon rôle de copilote: « On va se prendre le muuuuuuuuuur ! », « Oh là là, on va s’écraser » ou une variante « La voiture va se retourner, c’est sûr ! ». J’aurais presque été capable de lui donner un cours de pilotage pour être sûre de ne pas me planter dans le mur: « Votre arrivée dans le tournant est un peu rapide. On décélère et on passe tranquillement le tournant en seconde ! ». Non mais sans rire, vous imaginez si la police avait été là? Spiderman aurait moins fait le malin !

Dérapage à deux doigts d'un mur !!!

Quant à ceux qui pensent que j’étais tétanisée, vous avez tort ! J’étais surexcitée, impressionnée, grisée, mais j’étais sereine, oui, c’est le mot, sereine ! J’ai besoin d’extérioriser ce que je ressens, de commenter, de parler, ou de hurler selon appréciations de mes interlocuteurs, c’est tout ! Si vous ne me croyez pas allez jeter un coup d’oeil sur le JT d’autoplus.fr du 08/10/10 et vous verrez ! C’était, peut-être mon baptême de drift, mais je n’ai pas oublié pour autant que je n’étais que sur un mini-circuit de trente secondes, composé de deux petits tournants-dérapage-frein à main et deux escalades à la Spiderman. Enfin, je précise qu’il fallait quand même signer une décharge ; ah, ils ne sont pas si sûrs de leur coup finalement ? Heureusement que je n’ai pas peur d’avoir peur ! Quel bonheur, quelles sensations ! J’en veux plus, plus longtemps et sur un vrai circuit !

Articles sur le même type de sujet

Ce contenu a été publié dans Salons, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Moi, Pilote de Drift!

  1. ALAIN dit :

    Bon, maintenant, je voudrais te voir au volant pour un nouveau drift et moi comme passager! réussiras-tu à me faire peur ou irons nous vraiment dans le mur?

  2. Annick dit :

    Bonsoir Clémence,
    Quel courage d’être montée à bord de cette Audi A1 !!! avec Speedy Gonzales au volant !!!
    Maintenant, on sait ce que c’est qu’un drift !
    Félicitations pour votre super blog….j’y repasserai souvent…
    A+

  3. Greg dit :

    Salut Clem,

    Sympa ce petit reportage sur cette discipline peu connue et peu développée encore en france…bien que je pense que sans enlever de mérite au pilote que tu n’a pas vu ce qu’étais vraiment le « drift »!!!;-)Renseigne toi car les amateurs de cette discipline seront ravis de t’en apprendre plus et de se faire connaitre!!!;-)
    Je reste disponible si tu veux des infos…
    Bonne continuation…blog très sympa!
    bye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *