En 1963, Elle magazine et Renault s’associent…

Campagne publicitaire de la 4L Parisienne

Campagne publicitaire de la 4L Parisienne

Pourquoi les constructeurs automobiles ne s’intéressent-ils aux femmes que depuis peu ? N’étions-nous pas assez intéressantes auparavant ? Pas suffisamment revendicatrices ? Trop discrètes ? Ou peut-être, pas assez courtement vêtues ? A moins que ce ne soit parce que les avenues ne voyaient passer que trop peu de conductrices ? Rien à faire, tout ça ne tient pas la route. Je ne vais pas m’enflammer et dire que les femmes sont, depuis toujours, des passionnées de voitures; elles ne le sont toujours pas aujourd’hui. En revanche, ce qui est certain, c’est qu’elles conduisent depuis déjà bien longtemps, sont de plus en plus indépendantes et tout cela ne date pas d’hier !

Ce n’est pourtant que depuis très récemment que les constructeurs veulent à tout prix toucher la masse féminine. Toutes les femmes sont la cible. L’homme qui croit encore choisir lui-même sa voiture se trompe, le vrai pouvoir décisif appartient à la femme ! Et malheureusement pour lui, il ne s’agit, ni d’un choix passionné comme il l’aurait souhaité, ni d’un amour irrépressible pour une voiture, ce qui aurait sûrement été son cas. La décision féminine est…utilitaire et familiale ! BOUM ! Le rêve des hommes de posséder un jour une belle voiture, s’envole en fumée! Même les constructeurs les délaissent. Au revoir voitures sportives, adieu coupés cabriolets et autres petits bolides en tout genre et… bonjour monospaces et petites voitures confortables! Les préférences masculines tombent aux oubliettes et l’exigence des femmes fait la une du cahier des charges des constructeurs! Mais est-ce vraiment une nouveauté? La femme a-t-elle vraiment été systématiquement exclue de « Mach’autoland »?

Faux, faux, faux et encore faux! Au printemps 1963, Renault lance, en partenariat avec le magazine ELLE, le premier hymne à la femme. Une œuvre qui fait du constructeur, un véritable précurseur en la matière! A l’occasion de cette énorme campagne promotionnelle, intitulée: « Elle prend le volant » et non plus « Femme au volant, mort au tournant », 4 200 lectrices essayent pendant 48 heures une 4L, dite « Parisienne ».

Campagne promotionnelle lancée au printemps 1963 avec le magazine ELLE

Cette série limitée du constructeur, fait de la 4L, ou R4, commercialisée alors depuis 1961, une véritable gravure de mode. Elle est rhabillée en haute couture et arbore un fond noir rehaussé d’un cannage paille ou d’un décor écossais. La petite auto séduit bon nombre de femmes, dont notamment Sheila qui passe son permis en 1964 et roule en… 4L Parisienne ! Des milliers de femmes suivent son exemple et envahissent, à leur tour, les routes jusqu’alors masculines. La chanteuse devient ainsi, à la fois le symbole de la femme libre et celui de la femme produit marketing.

A l’époque, Sheila se montre beaucoup au volant de sa voiture au décor écossais assorti à sa jupe.

Grâce à sa robe laquée noir, ses portes relookées et son allure haute couture, du jour au lendemain, la R4 devient parisienne, jeune et féminine, achevant ainsi de conquérir le public féminin qui lui manquait encore. Renault voulait relancer ses ventes, jackpot! Elle représente un des modèles les plus luxueux de la gamme 4L et n’est achetée à l’époque que par l’élite.

Décor cannage ou tissu écossais sur la carrosserie et enjoliveurs retravaillés, la 4L parisienne est adaptée aux femmes.

Tout comme son aînée, cette série limitée parisienne est équipée d’une banquette rabattable et de deux sièges avant séparés. Nous sommes à l’ère du développement des loisirs et de la consommation, la voiture n’est plus purement utilitaire ! Elle doit, désormais, pouvoir conduire une famille entière en week-end ou en vacances. Maniable, pratique et à un coût raisonnable, cette « Parisienne » aura été un succès. Elle disparaît, hélas, en 1968, après 4 ans de fabrication : ses motifs extérieurs sont trop fragiles, il faut fabriquer plus solide ! Bye, bye bella !

La voiture n'est plus purement utilitaire, mais doit également permettre aux familles de partir en week-end.

Donc si la femme actuelle est la cible phare des constructeurs, ce n’est pas, pour autant, une grande première. Tout s’accélère aujourd’hui parce que la gente féminine s’émancipe, impose ses exigences, prend son indépendance et surtout représente désormais 50% des automobilistes. Dans 30% des cas, elle choisit elle-même sa voiture et dans 17% des couples, le seul pouvoir décideur dans l’achat d’une voiture est… la femme, n’en déplaise à ces messieurs! Quant aux 82% des couples qui choisissent ensemble leur voiture, la femme est très souvent la plus influente concernant le modèle et l’homme pèsera plus lourd dans le choix de la motorisation. En d’autres termes, le jour où une paire de talons foule le sol de sa maison, l’homme perd le monopole du choix du bolide qu’il pilotera!

Produite de 1964 à 1968, sa robe aura eu raison d'elle !

Articles sur le même type de sujet

Ce contenu a été publié dans Best of Pub, Mode, Voiture de femme, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à En 1963, Elle magazine et Renault s’associent…

  1. anais dit :

    j’aime beaucoup le motif de cette voiture!! c’est dommage qu’elle n’existe plus!

  2. isabelle dit :

    sympa ces photos rétro, voitures pas si démodées en fait,

  3. Casper dit :

    et meeeerde… Fini, alors, pour moi, les Mustang décapotables?
    Rien n’est moins sûr ! Car nous, les hommes, on a un coup d’avance. Et oui, qui a dit que son goût en automobile n’influait pas dans le choix de notre petite propriétaire de talons hauts?

  4. cgo dit :

    Où peut-on trouver la parisienne R4??
    J’achète tout de suite, j’ai déjà les bottes assorties !!

  5. Clemence dit :

    @ Anaïs: Effectivement ce modèle n’existe plus, mais on peut retrouver le motif en cannage sur une récente édition limitée de Renault, la Twingo Dolce Vita, sortie en septembre dernier.

    @ Casper: Les propriétaires de talons hauts, sont bien plus influentes qu’on ne peut le penser.

  6. Car Pacio dit :

    A quand la voiture customisable. Ils l’ont fait avant? pourquoi ne peuvent-ils le refaire! Le tunning fashion proposé à la source au lieu de passer sur Pimp My Ride! ou de dépenser son fric en pièce détachées à bricoler dans son garage! Le constructeur nous proposerait du sur-mesure! Faudrait qu’il s’associe avec un préparateur.
    Bref, moi j’aime bien le look rétro. C’est Mini qui le fait un peu avec ses portes de coffres boisées. On aime ou on aime pas, c’est sur…

  7. Pauline dit :

    Casper, avec un peu de chance, ils sortiront la mustang décapotable à motif écossais, comme ça, tout le monde sera content (ou pas)

  8. isa dit :

    Enfin un blog pour Nous LES FEMMES sur le sujet des bagnoles! L’idée est top! C’est drôle en plus! complètemnt dans l’air du temps quand on sort du film « Potiche »; donc encore un combat à mener face aux hommes : oui je veux choisir ma voiture toute seule mrd! Je pense que vous allez m’y aider parce que j’adore vous lire… n’hésitez pas à ajouter des photos et des illustrations… c’est très drôle!
    ps: je cherche une voiture électrique, criarde, récente, toute cabossée pour qu’on ait peur de moi et ne m’emmerde pas parce que je suis au volant!

  9. de Maistre dit :

    Une personne âgée peut se montrer amusée par cette publicité ‘révervée’ aux femmes, en un temps où ces dernières étaient encore un peu dans l’ombre masculine !

  10. de Maistre dit :

    Merci pour les éventuelles acheteuses ignares en matière d’automobile mais qui veulent paraître ‘in’.

  11. mik dit :

    Ho avuto la fortuna 8 anni fa di vedere 1 parisienne in italia. .ovvero in calabria in condizione originale. .il proprietario? ?1 signore anziano fiero di averla tra le mani. .credo ke sia ancora in circolazione. .una vettura al femminile la parisienne? Credo ke piaccia anke a noi maschi. .ciao e complimenti clemence per i tuoi articoli e le foto delle pubblicità dell epoca. .ciao. .

    • Clemence dit :

      Ciao Mik,
      Ho studiato l’italiano tanto tempo fa, ma purtroppo ho dimenticato tutto ! Quindi, mi scusi per gli errori! 😕
      La 4L Parisienne è una vettura che trovo bellissima, ma non ho avuto la possibilità di vederla in circolazione! Per ora, l’ho vistuta solamente sul stand Renault per l’esposizione di Retromobile! Un giorno mi piacerebbe avere l’opportunità di vederla in strada! La prossima volta mandami una foto, mi farebbe molto felice! 🙂
      Non ho mai pensato che questa vettura piace agli uomini. E una prova che gli uomini e le donne non sono, in ultima analisi, tanto diverso ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *