Les contructeurs japonais luttent contre les dégâts du séisme et tsunami !

 

tsunami, seisme, japon, tremblement de terre, nucléaire, accident, honda, toyota, nissan, constructeurs japonais, rose, production, travail, automobile, usine, economie, actualite

 

Comme vous l’avez toutes constaté, que ce soit le séisme et le tsunami au Japon, ou la révolte contre Kadhafi en Libye, l’actualité du moment n’est vraiment pas toute rose ! Ces événements ont des conséquences gigantesques sur un pays et sa population, c’est pourquoi, aujourd’hui, je vais vous parler de l’industrie automobile japonaise qui bataille dur pour redémarrer une production mise à mal par les catastrophes naturelles de ces dernières semaines.

Que ce soit chez ToyotaHonda ou Nissan, les trois grands du secteur automobile japonais luttent pour surmonter les dégâts du séisme du 11 mars. Routes barrées et coupures d’électricité à répétition sont le lot quotidien des usines et sous-traitants japonais, provoquant une pénurie de pièces détachées dans les usines de production et un retard de livraison de 3 à 4 semaines. L’impact économique est important et a provoqué jusqu’à aujourd’hui une perte de production d’au moins 400.000 véhicules pour le secteur automobile japonais dans un premier temps, et les dommages s’apprêtent à franchir les frontières !

tsunami, seisme, japon, tremblement de terre, nucléaire, accident, honda, toyota, nissan, constructeurs japonais, rose, production, travail, automobile, usine, economie, actualite

Souffrant des ruptures de livraisons de pièces d’assemblage par les équipementiers, le secteur de l’automobile japonais, a été obligé d’arrêter la production de nombreuses usines du pays et peut-être même au-delà. Par exemple, Toyota a annoncé la semaine dernière que le groupe pourrait être amené à suspendre ponctuellement sa production au Etats-Unis, au Canada et au Mexique. Le premier constructeur japonais a également décidé de reporter le lancement de son nouveau modèle de Prius, prévu ces prochains jours. Et pour finir, les 18 sites d’assemblage du japonais resteront fermés encore pendant quelques temps : selon les medias japonais, la production pourrait ne pas reprendre avant la mi-avril, voire mai.

tsunami, seisme, japon, tremblement de terre, nucléaire, accident, honda, toyota, nissan, constructeurs japonais, rose, production, travail, automobile, usine, economie, actualite

De son côté, Honda Motor a suspendu sa production jusqu’à la fin de la semaine. C’est finalement Nissan, filiale à 44% de Renault, pourtant pas épargné par les perturbations, qui s’en sort le mieux ! Le groupe est le premier à rouvrir la plupart de ses sites, même  si ce n’est que partiellement. Un seul site du groupe reste fermé, celui situé à Iwaki, dans la préfecture de Fukushima, qui a été triplement frappée par le séisme, le tsunami et l’accident nucléaire. Malgré tout, Nissan prévoit de reprendre sa production totale dans les prochaines semaines, exception faite évidemment de l’usine de Fukushima !

tsunami, seisme, japon, tremblement de terre, nucléaire, accident, honda, toyota, nissan, constructeurs japonais, rose, production, travail, automobile, usine, economie, actualite

 

Articles sur le même type de sujet

Ce contenu a été publié dans Actu, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Les contructeurs japonais luttent contre les dégâts du séisme et tsunami !

  1. CAT dit :

    Cette crise va être très dure à surmonter pour les japonais. Une pensée pour eux, si loin …

    Par contre, je suis surpris d’apprendre que Nissan va rouvrir son usine proche de Fukushima ! C’ets un scandale ! Ok, il faut bien vivre même après une catastrophe pareil mais de là à exposer les personnes y travaillant aux effluves nucléaires et aux terres contaminées, c’est scandaleux !

  2. Clemence dit :

    Non, non, ce sont les autres qui rouvrent et non celles de Fukushima qui prendra plus de temps. Pour l’instant il n’envisage pas de la rouvrir avant fin avril !
    Merci CAT, pour la réflexion, je me suis relue et c’était effectivement pas très clair ; c’est corrigé !

  3. Clemence dit :

    Quel enfer, l’actualité en ce moment! Et c’est vrai que le Japon va avoir du boulot pour relancer la machine. On ne se rend pas compte des dégâts que peut faire la suspension des activités économiques sur un pays!
    Quant au danger nucléaire, j’en parle meme pas!

  4. Annick dit :

    Oui…CLemence….
    ça fait peur tout ça…!
    Comme dit CAT, nous pensons très fort à eux….

  5. Anais dit :

    J’hallucine devant les photos des infrasttructures détruites ! On ne peut pas imaginer que ça puisse détriure à ce point là un pays !
    On pense fort à eux !

  6. Clemence dit :

    Une vision d’horreur ! Effectivement on pense très fort à eux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *