Du biocarburant à base de bouse d’éléphant

biocarburant, environnement, éléphant, crotte d'éléphant, bouse, enzyme, carburant, écologie

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une nouvelle trouvaille en biocarburant qui va très certainement surprendre une bonne partie d’entre vous ; et pourtant cette histoire est aussi sérieuse que réelle ! Figurez-vous que des chercheurs néerlandais de l’entreprise, également néerlandaise, DSM ont mis au point un tout nouveau type de biocarburant basé sur…. de la bouse d’éléphant ? Et oui, l’automobile me surprendra toujours ! Les excréments ne sont ni déchets et ni inutilités mais simplement écologiques et économiques : c’est pourquoi vous irez bientôt au bureau grâce aux crottes de ces gros animaux ! Alors ça vous scotche, non ?

biocarburant, environnement, éléphant, crotte d'éléphant, bouse, enzyme, carburant, écologie

Finis les biocarburants à base de maïs, d’huile de tournesol, ou encore de sucre de canne, cette fois-ci les scientifiques de DSM ont trouvé un moyen de parer aux problèmes liés aux carburants classiques, tout en évitant d’utiliser une nourriture qui pourrait retrouver sa fonction première et indispensable ! Ainsi la bouse d’éléphant pourrait diminuer les prix des matières premières et éviter toute forme de gâchis alimentaire (et oui, je déteste gaspiller la nourriture question de principe ! ).

biocarburant, environnement, éléphant, crotte d'éléphant, bouse, enzyme, carburant, écologie

Concrètement, c’est en isolant un enzyme, avec des propriétés spécifiques, des excréments de l’éléphant, et en les mélangeant avec du compost végétal que les « rejets » de notre très cher éléphant se transforment, ô magie, en biocarburant.  Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, cette technique est beaucoup plus efficace que les méthodes de biocarburants actuels : les ingénieurs ont réussi à transformer 90% de la biomasse en carburant, contre environ 45% avec les techniques actuelles. Si je parle chiffre, je pense que vous deviendrez définitivement amateurs de ces « productions éléphanteresques » : la bouse d’éléphant pourraient produire 90 milliards de litres de bio-ethanol et donc être produits en Europe d’ici 2020. En outre, 60% du pétrole classique serait remplacé, l’utilisation du maïs limitée et évidemment les émissions de C02 réduite jusqu’à… 40% !

Deux réserves cependant concernant cette nouvelle technique : il faut espérer que les politiques acceptent ce nouveau biocarburant et surtout il faut qu’il y ait suffisamment d’éléphants sur terre pour nous fournir suffisamment en excréments…

biocarburant, environnement, éléphant, crotte d'éléphant, bouse, enzyme, carburant, écologie

 

Articles sur le même type de sujet

Ce contenu a été publié dans Actu, Insolite, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *