Permis de douter

image (2)

Voilà. Je suis au point mort. Beaucoup de projets à la rentrée et une avancée proche de zéro pour mon permis. On peut mettre cette crise de doute sur le dos de la déprime du dimanche soir mais je me demande comment je vais assurer pour pouvoir emmener le Chat de la Com dans ma Fiat 500 rose d’ici l’été prochain.
L’idée de le passer à deux aide malgré tout, on se motive, Paingout me chambre sur mes non-progrès, mais je n’y arrive pas…

Pourtant, je m’oblige à toujours avoir mon code de la route dans mon sac, mais ça transforme pas. Je le regarde avec amour, mais l’amour est platonique. Je devrais peut être prendre l’option « films de révision » (maintenant que j’ai un super forfait 4G…).

J’envisage de faire appel à un coach. De m’interdire de me remettre du vernis à ongles tant que je n’aurais pas repris les choses en mains. L’option marabout est même sur mon Post-It des solutions.

Je fais appel à vous, comment avez-vous réussi à rester motivé(e) quand vous avez passé le votre ? Je prends tout vos conseils, je n’envisage pas la défaite, le Chat de la Com m’en voudrait trop qu’on ne parte pas à Ibichat en aout.

Articles sur le même type de sujet

Ce contenu a été publié dans Mésaventures, Qu'en pensez-vous ?, Trucs et Astuces, Vie de Permis, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Permis de douter

  1. Jean dit :

    La clé c’est la régularité. Les panneaux viennent avec le temps, à force de les voir on les retient. Pareil pour les questions pièges de qui-a-la-priorité ou quand-a-t-on-le-droit-de-doubler, c’est plus comprendre la logique de la question que vraiment réfléchir (avec pour règle de base « prudence, futur jeune conducteur »).
    Normalement en faisant des séries toutes les semaines et en bachotant régulièrement, surtout sur ses points faibles, en deux mois c’est plié. A condition de s’y tenir et de rester motivé, et là ton collègue apprenti peut t’aider.

  2. kevin dit :

    Moi je n’ai pas lacher le morceau surtout en période de vacances la ou on a generalement le temps mais le moins de motivation je te conseil de profiter de ton temps libre pour faire un maximum de test de code je l ai rate une fois j avais fais 6 fautes tu enrage sur le moment et après tu t y remet maintenant j ai mon code et je passe mon permis en decembre je te souhaite bonne chance et ne lache rien

  3. Ada dit :

    La seule chose qui m’a motivé, c’est la tune que je leur laissais. Enfin, je parle des heures de conduite. Pour le code, u, jour j’en ai eu marre de faire 22 fautes alors que je révisais comme un chacal, j’ai demandé une date, je l’ai passé, je l’ai eu. Parfois, faut juste tenter, dans le doute… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *