La Formule 1 est-elle en panne ?

Au de la de ma petite madeleine de Proust électrique dont je vous ai parlé la dernière fois, aujourd’hui j’avais envie d’échanger avec vous autour de la Formule 1.

Dans un premier temps, à propos de la règle de cette année qui veut que les coureurs aient leur permis de conduire pour prendre le volant d’une monoplace et prendre part au championnat du monde de F1. Je sais que cette acte est old, mais comme je parle globalement peu de F1, c’était l’occasion ou jamais…

redbull-RB10-pilotes-e1419244979692

Cette règle a été effective pour le Grand Prix d’Australie, le 15 mars dernier. Vous ne trouvez pas cela surprenant que jusque là, le petit papier rose (ou la carte) n’ait pas été nécéssaire ? Après, oui, on va repenser aux 5 titres de champions du monde de Fangio qui roulait sans permis, oui, on relativise mais quand même… Le killer de moteur n’a eu son permis que 3 ans avoir pris sa retraite.

Alors, cette règle était-elle nécessaire ou était-ce juste une petite idée pour faire parler de la discipline ?

Mon deuxième point F1 portera justement sur ce manque de communication et d’éclat de ce sport depuis quelques années.

Je ne sais pas si vous partagez mon avis mais je ne sens plus la même effervescence autour du championnat. Même dans ses heures les plus sombres, avec le grave accident de Jules Bianchi, les actualités n’ont que très peu traité de cette triste nouvelle. La F1, victime d’un désintérêt massif ? C’est moche quand un futur champion connait un destin aussi tragique. Il méritait que la France s’intéresse à lui, il était fier de rouler pour nous.

bianchi

Je me revois enfant avec mon papa, il suivait ces courses folles tous les dimanches, puis progressivement après le déjeuner, les gens venaient se réunir devant la télé à ses côtés pour observer ces courses poursuites. Nous étions tous, jeunes et moins jeunes, fan de bolides ou pas, happés par la symphonie des moteurs.

Désormais, la Formule 1 est en perte de vitesses alors que des talents tricolores sont bien là. Je ne sais pas si c’est notre esprit écologique qui condamne cette surconsommation d’essence, si on a décroché au changement de chaine, si la discipline manque de figures emblématiques mais globalement, la Formule 1 en 2015 tourne au ralenti.

Alors, selon vous, que devraient faire les écuries et les organisateurs de grand prix pour redonner ses lettres de noblesse à la F1 ?

Articles sur le même type de sujet

Ce contenu a été publié dans Qu'en pensez-vous ?, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *