« Alors le code, tu l’as eu ? »

Pour répondre au titre de mon article, je vais être honnête, la réponse est NON ! Oui, j’ai foiré, j’ai fait 6 fautes !

Pour tout vous dire, j’ai un vrai problème avec l’échec, je déteste « louper » quelque chose quand je peux en maitriser l’entièreté. Au cours de mes études, je n’ai jamais eu de grosses vautrades, j’ai eu mon bac du premier coup (bon, au rattrapage, mais je l’ai eu), j’ai eu ma licence du premier coup et deux ans plus tard, bim, un Master avec une mention « bien ». Ne pas avoir mon code est un aveu de faiblesse que je dois digérer.

Si vous suivez un peu ce blog (ne mentez pas, j’ai les vues et il n’y a pas que ma maman qui me lit), je tiens ce petit espace avec Paingout et lui l’a eu.
Pourquoi ? Et bien je vais tout vous dire, j’ai été trop sure de moi et j’ai peu révisé. Bah ouais, c’est pour ça que je ne l’ai pas eu. LOGIQUE TAVU. J’ai appliqué la méthode « révision ». En gros, j’ai passé une semi-nuit blanche en enchainant les séries de code en mode « difficile », mais les mois précédents je n’avais pas particulièrement révisé. Voire, pas du tout…
En face, Paingout révisait quasi quotidiennement depuis notre inscription, la morale est sauve !

IMG_4572

J’attends donc ma prochaine date de code et j’espère revenir en vous disant, c’est bon les amis, je passe la seconde !

Mais bon, je ne suis pas très motivée. Je connaissais le résultat de mon examen avant de partir à New York, j’ai eu 8

euresh de vol aller, 8eures de vol retour et à aucun moment je n’aipas ouvert ce maudit livre. Dans l’avion, j’ai même été prise de passion pour Docteur Dolittle, mon inconscient m’invitant à oublier mon permis de conduire.

Ma peine face à ces défaites aurait dû m’encourager et me motiver à me mettre à réviser dès maintenant pour réussir lors de mon prochain examen, mais je n’y arrive pas. Alors on me parle de passer mon permis en accélérer pour m’en « débarrasser », mais je me demande si c’est la bonne méthode. Le concept de stage me fait peur.

IMG_4223

Face à cet article teinté de pessimisme quant à mes capacités de pilote, je file me renseigner sur les vélos au moins il me restera ça pour emmener mes enfants à l’école et je peux dire adieu à cette belle Alfa Romeo. :'(

Articles sur le même type de sujet

Ce contenu a été publié dans Code de la route, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *